Un peu partout : les peines s’enchaînent contre les réfractaires

Coronavirus : sévérité accrue pour le non-respect du confinement
Le Parisien, 21 mars 2020

Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, avait appelé à la fermeté face aux récalcitrants du confinement. Son appel a été entendu un peu partout en France, où les amendes de 135 euros (375 euros en cas de majoration) pleuvent. Samedi matin, le ministre a fait savoir que près de 900 000 contrôles avaient été effectués depuis mardi 17 mars sur tout le territoire, avec 38 994 verbalisations à la clé.

Continue reading Un peu partout : les peines s’enchaînent contre les réfractaires

Montpellier (Hérault) : collabos de la police

Don de masques et de pizzas aux policiers
Midi Libre, 21 mars 2020

Les policiers montpelliérains ont eu la bonne surprise de recevoir 1 000 pizzas de la part de l’enseigne de restauration Domino’s pizza, située dans le quartier de la Pompignane. Plus surprenant encore, c’est le groupe hôtelier Campanile qui a apporté des gants aux fonctionnaires et a promis de leur livrer plus tard du gel hydroalcoolique.

Italie, l’armée se déploie pour faire respecter le confinement

Coronavirus: l’armée déployée en Lombardie pour faire respecter le confinement
RFI, 20 mars 2020 (extrait)

Après des jours de négociation avec Rome, le gouverneur de Lombardie vient d’obtenir ce qu’il voulait: l’armée dans les rues. En tout, 114 soldats seront déployés à Milan, la capitale économique italienne, pour contrôler le confinement obligatoire des habitants.

Les militaires entrent aussi en scène au Sud du pays, dans la région de Campanie, où une centaine de soldats sont actuellement en train de prendre les choses en main. Maintenant la Sardaigne demande elle aussi main forte à l’armée.

Nice (Alpes-Maritimes) : Les machines donnent des ordres aux humains

Confinement : à Nice, un drone pour faire respecter les consignes
Le Parisien, 19 mars 2020

Comme en Chine et en Italie, sur fond de science-fiction ! Depuis ce jeudi après-midi, un drone patrouille dans les Alpes-Maritimes afin d’aider les forces de l’ordre à faire respecter les mesures de confinement. Pour sa première sortie autorisée par la préfecture, en appui des policiers nationaux, l’appareil doté d’un haut-parleur a diffusé durant plusieurs heures à Nice, au-dessus de la Promenade des Anglais, au port et le long de l’avenue Jean-Médecin, deux messages enregistrés. Simples, basiques : « Tous les déplacements hors du domicile sont interdits sauf dérogation » et « Veuillez respecter une distance de sécurité d’au moins un mètre entre chaque personne ».

Continue reading Nice (Alpes-Maritimes) : Les machines donnent des ordres aux humains

Vauclin (Martinique) : saboter la déréalisation

Acte de vandalisme : 2000 foyers privés de téléphone et internet au Vauclin au Marin et à Sainte-Anne
la1ere.francetvinfo, 19 mars 2020

En pleine période de confinement imposée par le Coronavirus, au moment ou la demande de connexions est importante, l’opérateur Orange a été victime d’acte de vandalisme sur son réseau au Vauclin.

Un ou plusieurs individus ont provoqué un incendie dans un local technique. Cet acte malveillant provoque la coupure des services de téléphonie fixe et internet pour plus de 2000 foyers et entreprises localisés dans les communes du Vauclin, le Marin et Sainte-Anne.

Les télécommunications sur réseau mobile sont également coupées à Sainte-Anne dans une zone s’étendant du Calvaire aux Salines, en passant par Beauregard. Les équipes techniques d’Orange sont mobilisés depuis ce jeudi matin (19 mars) pour rétablir les télécommunications. »

Grasse (Alpes-Maritimes) : mutinerie après la suppression des parloirs

Grasse (Alpes-Maritimes) : Mutinerie à la prison contre la suppression des parloirs
SansAttendre, 17 mars 2020

Dans la matinée de mardi 17 mars 2020, une révolte a éclaté à la maison d’arrêt de Grasse, dans les Alpes-Maritimes. L’administration pénitentiaire a annoncé ce mardi que l’ensemble des parloirs dans les prisons françaises sont suspendus jusqu’au 31 mars 2020.

Continue reading Grasse (Alpes-Maritimes) : mutinerie après la suppression des parloirs

Enchaînés à la couronne

« La tyrannie la plus redoutable n’est pas celle qui prend figure d’arbitraire, c’est celle qui nous vient couverte du masque de la légalité. »
A. Libertad, 1907

Avec l’épidémie passagère de Covid-19 qui se propage à travers le monde et les mesures drastiques qui s’enchaînent les unes après les autres de la Chine à l’Italie, une des premières réflexions qui vient en tête est de se demander qui de la poule de l’autorité ou de l’œuf de la soumission est actuellement en train de faire le plus de dégâts. Cette brusque accélération étatique de contrôles, d’interdictions, de fermetures, de militarisation, d’injonctions, de bombardements médiatiques, de zones rouges, de priorisation des morts et des souffrances, de réquisitions, de confinements en tous genres –typiques de n’importe quelle situation de guerre ou de catastrophe–, ne tombe en effet pas du ciel. Elle prospère sur un terrain largement labouré par les renoncements successifs des braves sujets de l’État à toute liberté formelle au nom d’une sécurité illusoire, mais aussi sur la dépossession généralisée de chaque aspect de notre vie et la perte d’une capacité autonome des individus à penser un monde complètement différent de celui-ci.
Continue reading Enchaînés à la couronne

Le pire des virus… l’autorité

Telecharger le tract en pdf

Le décompte macabre des décès augmente de jour en jour, et dans l’imaginaire de chacun prend place la sensation, d’abord vague puis toujours un peu plus forte, d’être toujours plus menacé par la Grande Faucheuse. Pour des centaines de millions d’êtres humains, cet imaginaire n’est certainement pas nouveau, celui de la mort qui peut s’abattre sur n’importe qui, n’importe quand. Il suffit de penser aux damnés de la terre sacrifiés quotidiennement sur l’autel du pouvoir et du profit : ceux et celles qui survivent sous les bombes des États, au milieu de guerres infinies pour le pétrole ou pour les ressources minières, ceux et celles qui cohabitent avec la radioactivité invisible provoquée par des accidents ou des déchets nucléaires, ceux et celles qui traversent le Sahel ou la Méditerranée et qui sont enfermés dans des camps de concentration pour migrants, ceux et celles qui sont réduits à des morceaux de chair et d’os par la misère et la dévastation générées par l’agro-industrie et l’extraction de  matières premières… Et même dans les terres que l’on habite, à des époques pas très lointaines, on a connu la terreur des boucheries à échelle industrielle, les bombardements, les camps d’extermination… toujours créés par la soif de pouvoir et de richesse des États et des patrons, toujours fidèlement mis en place par des armées et des polices…

Continue reading Le pire des virus… l’autorité

Nova Milanese (Italie) : éternuer c’est gratuit

Italie : il fait semblant d’avoir le coronavirus et s’enfuit sans payer
Capital, 7 mars 2020

La scène s’est déroulée dans un supermarché en Italie, pays européen qui compte le plus de cas de personnes contaminés. Avec plus de 4.300 cas de personnes contaminées et 197 décès dus au coronavirus à la date du samedi 7 mars, l’Italie est le plus pays européen le plus touché par cette épidémie. Et une personne a eu l’idée de profiter de la psychose qui s’installe parmi les habitants pour s’enfuir sans payer ses courses. Cette scène s’est déroulée le 22 février dernier dans un supermarché de la commune de Nova Milanese, relate Prima Monza.
Continue reading Nova Milanese (Italie) : éternuer c’est gratuit

Brèves du Grand Confinement. Sortir pour saisir l'occasion (et inversement)