Category Archives: Militaires

Liban : les affrontements entre manifestants et armée se poursuivent

Les heurts entre armée et manifestants se poursuivent au Liban
France24+AFP, 29 avril 2020

De nouvelles manifestations contre l’inflation au Liban ont pris place mardi à Tripoli mais aussi à Beyrouth et Saïda. Une vingtaine de protestataires ont été blessés dans les affrontements avec l’armée.
Continue reading Liban : les affrontements entre manifestants et armée se poursuivent

Tripoli (Liban) : briser le confinement, brûler des banques, affronter l’armée…

Liban : heurts à Tripoli entre l’armée et des manifestants
France24, 28 avril 2020

Des manifestants libanais ont bravé le confinement lundi soir à Tripoli et des incidents ont éclaté avec l’armée qui tentait de les repousser. Au moins trois personnes ont été hospitalisées [en fait une quarantaine, dont un manifestant décédé].

Continue reading Tripoli (Liban) : briser le confinement, brûler des banques, affronter l’armée…

Cape Town (Afrique du Sud) : face au confinement, pillages de camions et armée dans les rues

Des foules pillent des camions au Cap un mois après le confinement lié au covid-19
traduit de l’anglais de reuters, 23 avril 2020

Des foules ont lancé une série d’attaques contre des camions de livraison au Cap, caillassant, détournant et saccageant des véhicules pour tenter de prendre de la nourriture et d’autres provisions pendant le confinement lié au coronavirus, ont annoncé jeudi les autorités de la ville [35 arrestations pour pillages ce matin d’après une autre source].
L’Afrique du Sud connaît depuis près d’un mois des restrictions imposant à la plupart de la population de rester chez elle en dehors des voyages essentiels, laissant de nombreuses personnes sans salaire et à court de fournitures. [Au détail, il y a eu au minimum 4 camions pillés dans le township de Philippi, plusieurs magasins dans celui de Delft, une tentative de camion du centre commercial à Mitchells Plain, le saccage/pillage de la cathédrale St Mary en plein centre-ville, quartier de Stalpein.]

Continue reading Cape Town (Afrique du Sud) : face au confinement, pillages de camions et armée dans les rues

France : la frontière se resserre, l’attestation s’étend

[Pour rappel, à part l’Italie et la Grèce, la France est le seul pays d’Europe à avoir mis en place un système d’attestations ou auto-certification de sortie qui permet en pratique un contrôle d’identité permanent. Et pour ne pas s’arrêter en si bon chemin, le gouvernement vient de l’étendre le 8 avril au fait d’entrer sur le territoire. De plus, la frontière franco-espagnole vient d’être réduite à six points de passages ce 11 avril avec présence de l’armée espagnole au bout du tunnel du Somport, tandis que l’armée suisse va prendre position du côté du Jura et du Territoire de Belfort pour renforcer la sienne.]

Continue reading France : la frontière se resserre, l’attestation s’étend

Et pendant ce temps là, le secteur essentiel continue de produire

Covid-19 : les industriels de l’armement priés de livrer coûte que coûte les armées
La Tribune, 7 avril 2010

Le ministère des Armées a demandé dès le début de la crise du Covid-19 aux industriels de la défense de maintenir leurs activités industrielles indispensables aux forces armées pour qu’elles mènent leurs missions.
Continue reading Et pendant ce temps là, le secteur essentiel continue de produire

Le diable se niche…

Parfois, ce n’est ni dans le titre d’un article de journal, ni dans le corps principal du texte, mais au détour d’une petite phrase que se niche l’information importante. Depuis un philosophe allemand qui se proposait d’aller au-delà du Bien (étatique) et du Mal (épidémique), il est d’ailleurs bien connu que le diable se niche parfois dans les détails. Un de ces articles, publié par La Provence du 2 avril, nous apprend ainsi la reprise précoce du travail dans une usine de Marignane. Et pas qu’un peu, puisqu’on y parle de 2200 salariés.
Continue reading Le diable se niche…

La Tour-du-Pin (Isère) : le sale travail des confineurs ne passe décidément pas (mis à jour)

La Tour-du-Pin : l’enceinte de la brigade de gendarmerie recouverte de tags
Le Dauphiné Libéré, 5 avril 2020 (extrait)

Réveil douloureux, ce dimanche 5 avril, pour les gendarmes de La Tour-du-Pin qui ont découvert que le mur d’enceinte de la brigade, rue Pierre-Vincendon, avait été recouvert de tags au cours de la nuit.
Continue reading La Tour-du-Pin (Isère) : le sale travail des confineurs ne passe décidément pas (mis à jour)

Le complexe militaro-industriel pas prêt d’être confiné

[On pouvait s’en douter, l’Etat a bien entendu prévu plusieurs exceptions notables au Grand Confinement, et pas uniquement de laisser pour l’instant chaque patron décider un peu seul dans plusieurs secteurs d’activité. Ces exceptions concernent les secteurs critiques pour l’économie et le pouvoir (alimentation et hôpitaux, mais aussi télécommunication et énergie…) et tout ce qui alimente ses forces de répression, plus que jamais en alerte si la situation venait à échapper à l’Etat. Petit exemple, en plus du fameux Airbus, avec Michelin, qui continue de faire tourner ses usines, notamment pour alimenter l’armée en pneus avion à Bourges (Cher) ou les blindés militaires à Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire).]

Coronavirus : l’usine Michelin de Blanzy continue de tourner au ralenti pour l’armée
Le Parisien, 4 avril 2020
Continue reading Le complexe militaro-industriel pas prêt d’être confiné

Un peu partout : l’armée se déploie pour éviter les pillages (mis à jour)

Après l’opération Sentinelle anti-« terroriste » qui est toujours en place dans les grandes villes (7000 soldats), une nouvelle opération militaire nommée Résilience avec des soldats supplémentaires est en train de se déployer depuis lundi. Annoncée le 25 mars dernier par le Président Macron depuis l’hôpital de Mulhouse, Résilience est placée sous le commandement direct du Chef d’État-Major des Armées, le général François Lecointre, un spécialiste musclé des populations civiles puisqu’il a déjà œuvré « en République centrafricaine en 1989, lors de la guerre du Golfe en 1991, en Somalie en 1993, au Gabon puis au Rwanda en 1994, à Sarajevo en 1995. » L’opération de guerre intérieure Résilience sera pilotée sept jours sur sept par le Centre de planification et de conduite des opérations (CPCO) situé dans les locaux du ministère des Armées à Balard, dans le 15e arrondissement de Paris, dans le même centre où sont actuellement pilotées les opérations de guerre extérieure en cours Barkhane (au Sahel) ou Chammal (au Levant).

Vendue comme une quasi mission humanitaire avec ses hôpitaux de campagne et ses dispositifs d’évacuation médicale aéroportée, les assassins en uniforme ont d’autres missions bien plus essentielles pour l’État : assister les forces de l’ordre pour faire respecter le confinement, surveiller les « sites d’intérêts stratégiques », mais aussi les supermarchés et zones commerciales pour éviter les pillages, ainsi que le transport de fret. Petit tour d’horizon régional.

Continue reading Un peu partout : l’armée se déploie pour éviter les pillages (mis à jour)

Rémire-Montjoly (Guyane) : mutinerie au centre pénitentiaire

Guyane : fin de la mutinerie au Centre pénitentiaire de Rémire-Montjoly
Guyane1ere, 1er avril 2020

Des détenus de la prison de Rémire-Montjoly se sont soulevés ce matin. Vers 8h30 lors de l’ouverture des cellules, un gardien a été pris à parti et ses clés lui ont été dérobées. Les détenus ont allumé un feu. Le calme est revenu après la mobilisation d’un important dispositif de sécurité.
Continue reading Rémire-Montjoly (Guyane) : mutinerie au centre pénitentiaire

Italie, l’armée se déploie pour faire respecter le confinement

Coronavirus: l’armée déployée en Lombardie pour faire respecter le confinement
RFI, 20 mars 2020 (extrait)

Après des jours de négociation avec Rome, le gouverneur de Lombardie vient d’obtenir ce qu’il voulait: l’armée dans les rues. En tout, 114 soldats seront déployés à Milan, la capitale économique italienne, pour contrôler le confinement obligatoire des habitants.

Les militaires entrent aussi en scène au Sud du pays, dans la région de Campanie, où une centaine de soldats sont actuellement en train de prendre les choses en main. Maintenant la Sardaigne demande elle aussi main forte à l’armée.