Tag Archives: Chili

Santiago du Chili (Chili) : les émeutes de la faim se multiplient dans les quartiers

Faim au Chili : manifestation violente en banlieue de Santiago
AFP, 19 mai 2020 (extrait)

Des habitants d’une ville pauvre de la banlieue de Santiago du Chili, El Bosque, ont affronté lundi la police pour protester contre les pénuries alimentaires en temps de confinement pour cause d’épidémie de coronavirus.
Continue reading Santiago du Chili (Chili) : les émeutes de la faim se multiplient dans les quartiers

Santiago (Chili) : mutinerie dans la prison de Puente Alto

Dans le contexte actuel de pandémie de covid-19, des prisonniers de plusieurs taules se sont déjà révoltés depuis mars comme à Santiago 1 ou Rancagua. Cette fois,  le 18 avril, ça a été le tour de la prison de Puente Alto (Centro de Detención Preventiva, CDP), dans la banlieue de Santiago, où a été relevé le premier cas positif de Covid-19.

Dans la tour 4 de la taule, les prisonniers se sont mutinés, commençant à brûler du matériel et à s’affronter avec les matons. La mutinerie s’est soldée par 24 prisonniers blessés et des affrontement entre des proches et la police à l’extérieur.

Rancagua (Chili) : mutinerie et matons à l’hosto

résumé de l’espagnol de cooperativa, 15 avril 2020

Une mutinerie a éclaté le 15 avril dans la prison de La Gonzalina, à Rancagua (région de O’Higgins). Face à la restriction de parloirs (mais les proches peuvent toujours amener à manger) et aux mesures de « distanciation sociale » imposées avec ces derniers qui ont été le prétexte à une fouille, un prisonnier du module 52 a attaqué le responsable du service, puis l’ensemble des 126 enfermés s’y sont mis en incendiant une partie de l’aile. Trois matons ont été blessés (coup de couteau, coup de poing et coup de boule) puis évacués à l’hôpital, et six prisonniers accusés d’être les « meneurs ».

 

Contulmo (Chili) : exploser les relais de la pandémie technologique

[Ce n’est pas la première fois que des antennes de téléphonie mobile sont attaquées au Chili. Plusieurs avaient déjà été incendiées en territoire Mapuche en 2018 et 2019, y compris en neutralisant certaines fois leur vigile arme à la main, mais ce fut également le cas de quelques-unes pendant le soulèvement d’octobre dernier à Caldera, Teno, Arica. Si la plupart étaient généralement détruites par incendie ou en saccageant leurs câbles, c’est cette fois la voix de l’explosion qui a parlé : cela ne change rien du côté du pouvoir puisque l’attaque de ces infrastructures critiques bascule de toute façon au Chili sous la loi anti-« terroriste », mais c’est par contre un message clair contre l’invasion de la pandémie technologique qui tisse partout sa toile. Rappelons également que le Chili est sous couvre-feu national depuis le 22 mars (22h-5h) après déclaration de l’état d’exception et re-déploiement de militaires dans la rue, ainsi qu’avec des confinements locaux par municipalités.]

traduit de l’espagnol de Noticias de la Guerra Social, 14 avril 2020

Continue reading Contulmo (Chili) : exploser les relais de la pandémie technologique

Valdivia (Chili) : les confineurs assassins ont des noms et des adresses

[Bien que cette attaque date de la semaine ayant précédé la déclaration de l’état d’exception au Chili au prétexte du covid-19, qui a notamment servi à étouffer la reprise des hostilités qui se faisait jour en mars dans la continuité du soulèvement d’octobre-décembre, elle reste un exemple d’identification de l’ennemi, qui a aussi un nom, une adresse… et des résidences secondaires officielles pour se reposer.]

Valdivia. Engin explosif contre des chalets de la gendarmerie

traduit de l’espagnol de Noticias de la Guerra Social, 14 avril 2020

Continue reading Valdivia (Chili) : les confineurs assassins ont des noms et des adresses

Santiago (Chili) : s’émeuter plutôt que couvrir le feu

traduit de l’espagnol de LaNacion, 9 avril 2020

Une nouvelle attaque contre le sous-commissariat du quartier de Peñalolén s’est produite cette nuit de mercredi en plein couvre-feu [pour cause de Covid-19]. Cette nuit-là, près de 27 personnes ont été arrêtées pour « désordres » ou conduites au commissariat pour « infraction à la restriction des horaires de sortie ».
Continue reading Santiago (Chili) : s’émeuter plutôt que couvrir le feu